Sue quelles critères choisir des fauteuils de direction pour son entreprise ?

Fauteuils de direction

Bien que le choix d’un fauteuil de direction paraisse facile au premier abord, force est d’admettre qu’il peut relever du véritable casse-tête chinois. Pour cause, le fauteuil doit d’une part être à la hauteur de la fonction du dirigeant, et d’autre part être aussi confortable qu’agréable. Ainsi, différents points doivent se conjuguer pour qu’un tel meuble de bureau puisse s’accommoder aux besoins et exigences du chef d’entreprise : confort, ergonomie, options, mobilité et aspect esthétique. Le choix d’un fauteuil se doit alors de se baser sur ces différents points.

Qu’est-ce qu’un fauteuil de direction ?

Un fauteuil de direction est un fauteuil qui se caractérise par un dossier particulièrement haut et une assise aussi large que profonde. Certains modèles peuvent être agrémentés d’accoudoirs pour offrir un confort optimal au chef d’entreprise. Autrement dit, c’est un modèle qui privilégie l’ergonomie et le confort des sièges de travail, tout en les associant avec une esthétique particulièrement soignée. Élégant et sobre, un fauteuil de direction apporte un aspect d’harmonie et de solidité. Il encourage de surcroît une posture sur-mesure.  

À noter cependant que bien qu’un tel meuble dispose déjà des différents éléments autour desquels se crée le confort dont tous les travailleurs ont besoin, son choix ne doit en aucun cas se faire au hasard. Lorsqu’il est question d’acheter des fauteuils de direction pour son entreprise, on doit toujours garder en tête que tous les modèles ne se valent pas.

Un fauteuil de bureau doit être à la fois confortable et ergonomique

Le confort et l’ergonomie sont donc les deux principaux critères sur lesquels choisir des fauteuils de direction. Ces deux critères se révèlent d’autant plus essentiels lorsque le dirigeant doit travailler régulièrement sur son fauteuil ou qu’il a des problèmes de dos.

Ainsi, pour un confort optimal, il existe différents éléments que l’on doit sélectionner de façon qualitative parmi lesquels figure principalement le dossier. Son objectif n’est autre que le maintien du dos du dirigeant. On le préfère molletonné pour que le soutien soit hautement confortable. Il doit de surcroît être suffisamment enveloppant et, si possible, de forme incurvée, pour mieux encadrer le dos du dirigeant. Il convient par ailleurs de vérifier sa hauteur de manière à ce que la tête du chef d’entreprise ne se retrouve pas sans maintien.

Quant aux accoudoirs, ceux-ci permettent de soulager significativement tous les muscles du haut du corps. Ils peuvent être fixes, réglables en profondeur, en hauteur et en profondeur, ou encore orientables afin qu’ils puissent s’adapter parfaitement à la morphologie ainsi qu’à la position du dirigeant. Ces éléments peuvent être recouverts de cuir, de tissus ou en plastiques.

L’assise est aussi l’un des éléments de confort et d’ergonomie d’un fauteuil de direction. On la préfère réglable en hauteur, mais aussi en profondeur. Pour une assise fixe, on doit s’assurer qu’elle soit suffisamment profonde pour que le dirigeant ne se glisse pas facilement vers l’avant. Au niveau du rembourrage, il apparaît plus judicieux d’opter pour une assise en mousse polyuréthane.

La têtière ou l’appuie-tête d’un fauteuil de direction revêt une importance cruciale du fait qu’elle garantit le maintien de la tête et du cou du dirigeant. Cet élément peut être, soit en plastique, soit en tissu, soit en cuir. On doit toujours s’assurer qu’elle soit réglable en hauteur. Si la têtière est intégrée dans certains modèles, elle ne l’est pas dans d’autres, c’est-à-dire indépendante.

En outre, les options constituent sans doute la crème de la crème du confort que procurent les sièges ergonomiques : fauteuil chauffant, fauteuil massant, commandes électriques…

Fauteuil de direction mobile ou fixe, que choisir ?

Hormis le confort et l’ergonomie, la mobilité est aussi l’un des critères sur lesquels doit se baser le choix d’un fauteuil de direction. En général, un tel mobilier de bureau peut être fixe ou à roulettes, tout dépend des besoins du dirigeant. Les modèles fixes conviennent très bien à tous les dirigeants dont l’emploi du fauteuil de direction est occasionnel. Pour ce qui est des fauteuils à roulettes, ils permettent au chef d’entreprise de se déplacer aisément et facilement d’un côté à l’autre de son bureau sans qu’il ait à se lever, et aussi de gagner en praticité lorsqu’il est amené à déplacer son fauteuil. Cela étant dit, ils se destinent aux chefs d’entreprise possédant un bureau plus spacieux. À noter cependant que pour le choix d’un modèle de fauteuil à roulettes, on doit s’assurer que ces dernières soient qualitatives et conviennent au revêtement de sol.

L’aspect esthétique d’un fauteuil de direction : un point à ne surtout pas négliger

On a tout loisir de sélectionner des fauteuils de direction sur des critères esthétiques du fait qu’un tel meuble sera à la vue de tout le monde lorsqu’il est non occupé. C’est donc là que le choix des matières prend toute son importance. On a donc le choix entre le cuir synthétique pour plus d’esthétisme, le cuir qui se distingue par sa grande qualité ainsi que sa durabilité, le revêtement tissu pour un aspect plus classique et un confort exceptionnel, le plastique pour sa grande originalité, etc. Quant au style, il apparaît plus judicieux d’opter pour un modèle pouvant se fondre dans le bureau dirigeant et être en parfaite harmonie avec l’ambiance intérieure.

Gestion d’import export : quel logiciel en ligne choisir et pourquoi ?
Pourquoi adopter un logiciel de gestion de trésorerie ?