Les objectifs de la comptabilité analytique

Dans la vie d’une entreprise, la comptabilité englobe des disciplines et les règlements qui consistent à analyser les données montrant les opérations financières de l’entreprise. Elle permet de présenter dans une unité monétaire, l’état financier et les activités économiques d’une entreprise permettant à ceux qui utilisent cette technique d’information de comparer et d’étudier ces informations comptables et de prendre des décisions. C’est pourquoi elle est la première chose très importante pour son développement. C’est le cas de la comptabilité analytique. Elle est l’essence de tous les fonctionnements d’un entreprise. Outre la comptabilité analytique, il existe la comptabilité générale. Elles sont différentes mais complémentaires. Dans la pratique de la comptabilité analytique, le but est de faciliter les prises de décisions sur l’évolution de l’entreprise.

Comptabilité analytique : c’est quoi? Quels sont les principes ?

Tout d’abord, en gestion, la comptabilité analytique est une étude des charges incorporables qui consiste à apporter un appui au contrôle, une aide dans la prise de décision. En outre, elle est un objet de gestion inclus pour analyser et mettre en valeur les éléments qui constituent les coûts et les résultats afin de rendre claire l’élaboration des décisions. Ce sont les objectifs de la recherche qui mènent à la filière d’analyse, aux enquêtes sur les données et au traitement de ces données. D’un autre côté, elle est un élément constitutif de la gestion d’une entreprise qui conduit à la facilitation des prises de décisions.

Dans la pratique de la comptabilité analytique, il suffit de découper l’entreprise en centres d’étude, opérationnels (concourant à la confection des produits) et fonctionnels (qui apportent une aide aux centres d’opération). Ensuite, il faut redésigner les dépenses de comptabilité générale en frais directs (directement attribuables à un produit précis) et indirects. Puis, la détermination des clefs de hiérarchisation qui permettront d’éclater les frais indirects entre les divers centres d’étude est très essentielle. Après, il est nécessaire de faire une identification des centres d’étude secondaires, à sélectionner après la première hiérarchisation. Et finalement, il faut fournir à chaque centre d’étude une unité de travail qui va servir aux derniers calculs de la totalité du coût de chaque produit.

Pourquoi la comptabilité analytique est-elle nécessaire ?

D’une manière générale, elle joue un grand rôle dans la prise de décision. De même, elle peut permettre l’identification des coûts des diverses activités de l’entreprise comme les achats de matières premières, la production et la vente. Elle permet également d’analyser la situation financière et de prévenir et d’établir des solutions à l’avance en cas de problèmes financiers.

Dans un autre contexte, il est important de pratiquer les techniques de la comptabilité analytique pour savoir l’évolution de l’entreprise. Cela veut dire qu’elle peut entrer dans l’analyse de toutes les actions et les charges incorporables dès sa création.

La comptabilité analytique permet aussi de mieux saisir les dépenses de l’entreprise, en les groupant selon leur nature. Elle permet de définir les dépenses exécutées de manière exhaustive. Par conséquent, cela peut permettre de faire progresser le contrôle et la gestion.

Qu’est-ce qui différencie et qui relie la comptabilité analytique et la comptabilité générale ?

La comptabilité analytique et la comptabilité générale sont les deux sortes de comptabilité les plus utilisées par les entreprises. La comptabilité générale est un accessoire d’information. Et la comptabilité analytique se montre comme un objet d’étude qui permet aux administrateurs de bien prendre les décisions.

La première chose qui les différencie est la méthode de calcul. D’un autre part, la comptabilité générale est une technique de gestion d’entreprise qui permet d’analyser que les dépenses. Or, la comptabilité analytique fournit des informations plus précises de toutes les charges incorporables. Elle est comme la forme actualisée de la comptabilité générale.

D’ailleurs, ces deux types de comptabilités sont complémentaires. Cela s’explique de la manière suivante, que la comptabilité analytique peut couvrir l’insuffisance de données obtenues par l’autre. Vu qu’elle est la version améliorée de la comptabilité générale, les méthodes pratiquées ont été actualisées.

Quels sont les objectifs de la pratique de la comptabilité analytique ?

Chaque entreprise doit déterminer les  nécessités à assurer, les cibles, les produits ou les travaux à fournir pour riposter aux attentes des clients et le degré du rendement de chaque produit. C’est pourquoi il faut pratiquer la comptabilité analytique. Elle a pour objectif de connaître les charges incorporables (salaires, assurance, etc.), les dépenses et les bénéfices de l’entreprise. Puis, elle permet de contrôler tous ceux qui se passent au sein de l’entreprise du point de vue financier. En plus, elle déterminer les résultats des analyses des revenus et des dépenses par catégories des produits. En outre, elle permet de comparer les dépenses, le prix de vente et les revenus. Et aussi, la comptabilité analytique permet de prévenir les problèmes et de délimiter des solutions. Par ailleurs, elle permet d’évaluer et de suivre le développement et l’évolution de l’entreprise depuis qu’elle a été créée.

Conférencier en entreprise, ça consiste en quoi ?
Gestion d’import export : quel logiciel en ligne choisir et pourquoi ?