Le portage salarial des métiers de l’audiovisuel et du spectacle

Différentes formes de carrières se présentent en notre ère dans le domaine élargi du travail. Mais ce monde ne parle pas en détail sur l’importance de l’intermittence dans des postes prédéfinis. En effet, il existe des métiers qui ne se basent que sur l’intermittence. C’est-à-dire que les services fournis ne viennent pas du personnel interne d’une entreprise ou d’une organisation, mais indépendamment de leurs activités habituelles telles les animations qui requièrent une désignation d’un professionnel indépendant à travers des agences. Les entreprises de portage salarial entrent en jeu donc dans cette situation.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial est le fait de mettre en relation un consultant indépendant, une entreprise ayant besoin de ses services donc une entreprise cliente, et une société de portage. Ses rôles sont de permettre d’exercer l’activité du professionnel en toute indépendance, d’éviter les suivis administratifs pour le professionnel aussi, car il éloigne les procédures administratives liées aux professions indépendantes et de réaliser des missions indépendantes dans le cadre de l’entreprise cliente. Mais aussi le portage permet d’être au même statut ayant alors les mêmes avantages de salarié. Le portage salarial est alors conçu tout au profit du consultant. La société de portage aussi a sa part puisqu’elle paye les consultants les honoraires en salaires, ce qui est aussi à son profit. Rendez-vous sur ce site pour plus d’informations concernant le portage salarial.

Les métiers de l’audiovisuel et du spectacle, une intermittence continuelle

L’audiovisuel est la carrière la plus convoitée en ces moments et reste le premier à se propager de plus en plus dans la vie quotidienne. Aussi, sa concurrence est assez rude. Parce qu’il est raison de penser que ce métier apparait partout, il s’agit du cinéma, de la télévision, de la radio et bien plus encore. Ces types d’activités sont exercés dans de très petites entreprises qui produisent tout ce qui concerne les divertissements et réalisations de métrage, des films, des reportages, des séries ainsi des programmes télévisés et radios de tous les thèmes existants. La plupart sont des employés provisoires avec des CDDU ou Contrat à durée déterminée d’usage. C’est-à-dire effectuer une seule production à chaque contrat. C’est dans cette situation que se manifeste le depot aem  fourni par l’employeur, mais cet élément sera mis en exergue plus bas. Concernant le métier de la production de spectacle, il en va à peu près de même pour l’audiovisuel. La plupart sont des salariés à mi-temps, les activités sont exercées indépendamment et le depot aem est aussi recommandé dans ce métier.

La raison d’être d’une attestation venant de l’employeur au consultant

L’Attestation Employeur Mensuel (AEM) est le document important quand il s’agit d’intermittence. C’est une déclaration des périodes de contrat de travail en un moment donné, généralement défini en un mois. Un type d’intermittence d’un mois et accord entre l’employeur et le salarié. Exactement, elle est une attestation d’un contrat de travail établie par salarié, par mois. Elle est importante dans le sens où le CDDU n’est pas un contrat déterminé et la protection du consultant est mise en jeu dans ce cas. Du côté de l’employeur, l’AEM doit comprendre plusieurs points comme le nombre d’heures de travail de l’employé à mi-temps, le nombre de jours de services et le salaire y relatant avec l’activité du consultant. En cas de plusieurs contrats, il est exigé une attestation pour chacun des contrats et doivent toutes contenir les mêmes points mentionnés ci-dessus. Il existe des dépôts aem accessibles dans les sites internet qui engagent des inscriptions pour faciliter les procédures à celui-ci.

Types de contrat conclu pour un portage salarial

L’ordonnance n°2015-380 du 2 avril 2015 met l’accent sur la définition du portage salarial comme étant un ensemble constitué par la relation « entreprise de portage salarial » réalisant des services pour une entreprise cliente à titre commercial de prestation de portage salarial. Mais l’entreprise de portage salarial et le salarié indépendant nommé « salarié porté » se mettent aussi d’accord sur un contrat qui met en exergue le fait que c’est ce premier qui paye les services de ce salarié. Il y a donc deux contrats dans ce fait : un contrat commercial entre le consultant et l’entreprise cliente et un contrat stipulant le paiement entre ce consultant et la société de portage. Mais aussi un troisième contrat plus important avant tout : la convention d’adhésion en portage salarial qui confirme un consultant dans l’entreprise de portage et afin de permettre un depot aem pour l’intermittence. Pour le premier type de contrat est la définition des différentes conditions à la réalisation des taches données au stagiaire. Pour le contrat entre l’entreprise de portage et le consultant, il est important de mentionner en premier lieu les façons de calculs et du versement du salaire accordé. Et concernant la convention d’adhésion, il faut souligner les points commerciaux qui sont importants dans le contrat du travail.

Des enquêtes de satisfaction disponibles
Que faut-il savoir sur comité social et économique en entreprise ?