Comprendre le métier de business developer

Publié le : 26 juillet 20216 mins de lecture

Le Business developer est le premier responsable du développement commercial de l’entreprise. C’est la personne en charge de tout l’aspect opérationnel et stratégique au sein des activités de l’entreprise. Dans son comportement, il agit comme un entrepreneur indépendant qui recherche les opportunités d’affaires et les potentiels accords commerciaux. Il est au centre des grandes décisions stratégiques et donne son avis sur les opérations marketing. Il travaille et collabore étroitement et directement avec le département commercial. Il est constamment en quête d’idées de développement : nouvelle clientèle, partenariats, produits innovants, marché porteur…

Rôles et attributions

Le rôle du business developer est d’assurer la réalisation et la création de stratégie marketing et commercial. L’objectif premier est de garantir la pérennité des activités à long terme, mais également à court terme.

Au sens large, le Business developer s’occupe de la conception d’un business plan à part entière qui vise à faire fluctuer la finance de l’entreprise. Toutes les stratégies ont une échéance et un plan d’action bien précis. Pour cela, il devra mettre à contribution tous les cadres de l’entreprise afin de coordonner les opérations et contrôler les besoins de fonctionnement. Il déniche les contrats et recherche toujours de nouveaux leviers d’accroissement pour l’entreprise. Il se charge du pilotage du projet professionnel et négocie les marchés. Il jongle entre le métier de stratège et de commercial. Tantôt, il revêt le costume d’entrepreneur, tantôt il devient commercial pour des tâches opérationnelles et techniques. Il est tel un caméléon qui revêt une nouvelle couleur quand la situation s’y prête. Polyvalent et autonome, il possède des qualités techno commerciales qui le différencient de ses paires.

Missions et obligations

Le Business developer doit accomplir un certain nombre de tâches dans son quotidien. Si on englobe toutes ses missions dans le même système, il s’agit tout simplement de gérer le plan développement de l’entreprise. Ainsi, pour déployer cette stratégie à grande échelle, il faut nécessairement la décliner en plusieurs étapes constitutives. La conception de la stratégie est la base et la première étape de la démarche.

Tout d’abord, le Business developer effectue un premier constat sur les besoins de l’entreprise et une analyse interne de ses forces et faiblesses. La prochaine étape est de situer dans une entreprise. Puisqu’il travaille et œuvre pour le bien de l’ensemble des départements, il agit comme un électron libre qui apporte sa contribution et sa clairvoyance. Outre les compétences qu’il met à disposition des différents services, il réalise aussi une analyse interne et externe de l’entreprise. En tant que responsable business, il doit connaître de fond en comble toutes les faiblesses et les forces de l’entreprise. Il évalue les meilleures opportunités et se prémunit contre les menaces potentielles.

Compétences clés et prérequis

Business developer n’est pas un métier commun que n’importe qui peut réaliser. Ce n’est pas à la portée du premier venu. Il faut réunir un certain nombre de critères pour espérer prétendre à ce titre. Tout d’abord, il est essentiel que le (la) candidat(e) excelle dans le milieu des affaires. Il n’existe pas d’alternative à cette règle.

Le futur Business developer doit avoir différentes compétences et aptitudes. Il est impératif qu’il maîtrise l’art de la négociation, la vente, la prospection de client, l’analyse de marché… Puisqu’il est dans son rôle d’entrepreneur, il pilote et gère les projets en cours et à venir. Il forme et guide les équipes de développement. Ainsi, ses aptitudes administratives et managériales seront constamment sollicitées. Il discute et collabore avec les interlocuteurs internes et externes à l’entreprise.

À juste titre, l’élocution et le relationnel sont des impératifs pour devenir Business developer. Durant ses interventions, il aura à mener régulièrement des réunions, des soutenances et des entretiens avec les différents acteurs du projet. Une bonne communication et un excellent relationnel sont les principaux critères requis pour ce poste tant convoité.

Gestion du projet de développement

Pour mener à bien ses missions et réussir la conception ainsi que l’opérationnalisation du business plan, il doit maîtriser quelques points clés. Savoir communiquer est un art qui s’apprend. Il est vrai que c’est une compétence qui se développe progressivement sur le terrain. Néanmoins, dans ce cas de figure, il faut nécessairement posséder certaines prédispositions. C’est le meilleur atout à disposition du business developer. Il agit et se comporte avec un professionnel à toute épreuve. Ce sérieux et cette tenue ne doivent pas pour autant inquiéter l’interlocuteur.

La maîtrise du dialogue est déjà un gage de bonne exécution des négociations. Trouver de nouveaux clients est déjà un point très positif, mais encore faut-il qu’ils correspondent aux plans de développement fixé en amont. Il peut à tout moment s’appuyer sur un collaborateur senior pour obtenir les meilleurs conseils avisés et l’expérience d’un professionnel chevronné. La négociation repose sur les tactiques employées et l’art de s’en servir à son avantage. Le Business manager doit conclure le marchandage et répondre aux objections du client.

Le succès du jeune entrepreneur Paul Morlet
Des enquêtes de satisfaction disponibles

Plan du site