Financement, la tendance du crowdfunding

Le crowdfunding ne subventionne pas uniquement les secteurs culturels ou sociaux. Désormais, la tendance consiste à investir dans des secteurs plus économiques. Plusieurs flux ont permis d’investir dans l’accomplissement d’autres secteurs économiques tels que les énergies renouvelables, l’immobilier et les services. Plusieurs fonds collectés sur ces sites ont permis de financer des PME.

Comment fonctionne le crowdfunding ?

Le crowdfunding fait partie des tendances du Crowdsourcing. Cette démarche permet à plusieurs personnes de contribuer au financement d’un unique projet. Les personnes intéressées par cette pratique peuvent consulter les projets en cours sur certains portails web. Cette solution permet aux entreprises, start-up ou particuliers d’obtenir des fonds afin d’accomplir des projets. Le principe est de recourir à la solidarité des internautes. L’investisseur n’est pas obligé de passer par les financements traditionnels.

Ces pratiques permettent de fédérer plusieurs investisseurs dans l’accomplissement d’un projet commun. Il peut s’agir de réaliser un projet culturel, économique ou spécifique. Pour collecter suffisamment de fonds, cette méthode de financement permet d’obtenir un capital important. La collecte de fonds se fait par le biais d’un regroupement de plusieurs petits montants. La collecte des fonds peut se faire de diverses manières comme le don, la production communautaire, le prêt et l’equity.

Importance du crowdfunding pour réaliser un projet d’entreprise

Le financement participatif est une manière innovante de récolter des fonds pour l’accomplissement d’un projet professionnel. On distingue 3 types de crowdfunding. Il est important de bien choisir celui qui est le plus adapté au projet. En choisissant le don en contrepartie, l’entrepreneur fait appel à la générosité des internautes en leur offrant de petites récompenses pour leur geste. Il peut s’agir d’une invitation à la soirée d’inauguration du lancement du projet, des goodies, produits concernés par la campagne de financement… Les plus créatifs peuvent encourager les futurs mécènes à prendre part au projet.

Privilégier comme financement tendance le lending ou equity

Un portail de crowdfunding permet aux entrepreneurs de bénéficier d’un prêt entre particuliers ou entre sociétés. Le prêteur décide du projet qu’il souhaite investir, il fixe le montant, le taux et l’échéance du remboursement. Dans le cas où la solidarité des internautes rassemblerait plusieurs propositions, la société pourra choisir les offres qui lui semblent les plus avantageuses. L’equity ou prise de participation au capital permet de lever des fonds afin d’investir dans une entreprise.

La contrepartie est que les investisseurs recevront des actions sur les sociétés financées. L’objectif de ces sites consiste à mettre en relation les start-up et les business angels. Quel que soit le projet envisagé, il est possible de trouver une forme de financement participatif adapté. Le principal atout du crowdfunding est que cette solution permet de récolter des fonds sans demander l’aide des banques et des entreprises de microcrédits. L’astuce consiste à lancer un appel aux internautes.

Protéger sa marque des contrefaçons en engageant un avocat spécialisé
Quand et comment faire évoluer sa forme juridique ?